Effet de l'écran sur le développement d’enfants

Publié le: 16.09.2021.

Auteur: mjug

Dernières années le sujet de l’exposition des enfants aux écrans et très actuel. Différents recherches scientifiques démontrent la même chose, l'exposition prolongé aux écrans a des effets défavorables sur la santé mentale. Malheureusement, déjà depuis très bas âge les enfants sont devant écrans, et selon les sondages menés au Centre de la santé mentale MBM dans les maternelles avec lesquelles on a établi la coopération, les enfants d’âge préscolaire sont exposés aux écrans pendant plusieurs heures. La pratique a montré que ce sont les parents des enfants d’âge d'environ 4 ans qui demandent l'aide, vu les difficultés dans le développement de langage des enfants, ainsi que les parents des enfants d’âge entre 6 et 10 ans, vu les fréquentes attaques de colère de leurs enfants. Tout cela est générateur d’un stress énorme au sein d’une famille, chez tous les membres de la famille, ce qui souvent accompagné de nombreux conflits.

 

Photo: pexels.com

 

Que se passe-t-il dans le cerveau et dans le comportement si un enfant est trop exposé aux écrans ?

L'endorphine, ou comme on l'appelle, l’hormone du bonheur, est similaire aux opiacé et notre organisme le produit normalement. Quand un enfant joue un jeu, l'endorphine est produite, et l’enfant développe le besoin de se trouver dans cet état tout le temps, ce qui crée la dépendance. Le plus souvent on peut le voir grâce aux réactions de pleur et de rage quand ils doivent arrêter de jouer ou de regarder, et à la fixation sur la possibilité de pouvoir être devant un écran de nouveau. La production de l'endorphine peut être stimulée par l’acquisition de nouvelles connaissance et de nouvelles réussites.

A long terme, le niveau de tolérance à la frustration baisse, les enfants obtiennent tout et aussitôt à l’aide d’un seul clic sur l'écran ou sur le bouton et ils n’ont pas à postposer leur besoin, ils n’ont pas besoin de la patience, de l’attente, du contrôle des émotions. Ainsi la maîtrise de soi ne peut être développée.

Ensuite, le niveau de l'excitation est extrêmement élevé et une fois les écrans éteints, les jeux « ordinaires » ne sont intéressantes, les enfants s’ennuient parce que leur cerveau continue à chercher ce type et ce niveau d’excitation, que les jeux avec les briques Lego ne peut pas procurer de même façon.

On souligne l’augmentation de la tolérance sur la violence si on regarde/on joue les jeux violents. C’est surtout visible grâce à la transposition, c'est-à-dire à la simulation des scènes vues dans la vie quotidienne. C’est parce que les enfants ont des difficultés à voir la différence entre la réalité et la virtualité. Si vous tuez quelqu’un dans un jeu, vous pouvez le défaire en jouant ce même niveau encore une fois, ce qui, bien sûr, n'est pas possible dans la vie réelle.

De même, différents défis sur les réseaux sociaux, qui ont des conséquences corporelles, déstabilisent la santé mentale quant à l’image qu’on a de soi (comparaison avec les autres), tandis que certains ont même les conséquences mortelles.

 

Photo: pexels.com

 

Quels sont les bienfaits de moins de temps passé devant l’écran ?

Les bénéfices aperçus très tôt sont la meilleure qualité de sommeil et la possibilité de s’endormir plus rapidement. Ainsi votre enfant sera plus reposé le jour suivant, ce qui contribuera à sa maîtrise de soi.

Une fois que vous surmontez la première période d’indignation, de pleur et des protestations de votre enfant, vous luis permettrez plus de possibilités à jouer seul, de se concentrer, de faire attention et de exprimer sa créativité. De même, vous pouvez profiter des activités communes avec votre enfant, ce qui aide à établir et à renforcer votre relation.

 

Photo: pexels.com

 

Combien de temps devant les écrans recommande-t-il ?

Étant donné que le cerveau d'enfants de développe le plus pendant les premières deux années de la vie, on recommande que les enfants qui n’ont pas encore atteint cet âge ne regardent les écrans du tout. Dépassé cet âge, on peut introduire peu à peu des contenus éducatifs, au plus une demi-heure par jour. Les enfants d’âge préscolaire ne devraient pas être exposés aux écrans plus d’une heure par jour.

Les écrans, ont-ils des bénéfices ?

Vu qu’on vie dans l'ère digitale, on ne peut pas s’attende à isoler nos enfants de tout genre d’écrans, ce qui n’est pas nécessaire du tout. Il est important que vous, en tant que parent, soyez conscient du fait que c’est vous qui gérez le temps passé devant les écrans par votre enfants, et que vous choisissiez prudemment les contenus vus par eux. Il est aussi très important que c’est d’abord le parent qui se familiarise avec différentes plateformes, jeux et applications parce que votre connaissance et le seul outil dont vous disposiez. La prohibition des écrans dans nos temps est inutile parce que, une fois que votre enfant s'intègre au système scolaire, il entrera en contact avec les écrans et ce ne sont que le savoir et une bonne relation avec les parents qui peuvent le garder sur le bon chemin.

 

Pour en finir, il faut se rappeler que les parents sont les exemples à leurs enfants, et il est aussi important combien de temps vous-même passez devant les écrans.

 

Patricija Haček Zuber, mag.psych.